D'Angelico

La marque fondée par le luthier John D'Angelico en 1932, dans la Petite Italie de Manhattan a bien évolué depuis sa création. Après s’être formé au près de son grand-oncle Signor Ciani, John ouvre un petit atelier à New-York et y fabrique 3 à 4 guitares par mois. C’est la que la légende prend vie. Dans les années 40, sa réputation grandissante, John D’Angelico devient une référence en matière de guitare archtop. La demande se fait de plus en plus importante, il est repéré par les grands fabricants de l’époque, mais celui-ci préfère l’intimité de son petit atelier et continue à fabriquer ses guitares d’exception en quantité très limitée.

En 1952, le jeune James D’Aquisto se fait embaucher au sein de l’atelier à l’âge de 17 ans pour 35$ la semaine. John ne le sait pas encore, mais James sera celui qui préservera l’héritage de la marque et continuera son travail pour les décennies à venir. En 1960, la santé de John D’Angelico se dégradant, James D’Aquisto prend petit à petit en charge la fabrication des instruments en cours et devient un apprenti chevronné. John D’Angelico décède en 1965 et James reprend l’atelier du maître. Atelier où il continuera à fabriquer les guitares D’Angelico, puis se lancera sous son propre nom quelque temps plus tard.

En 2011, un regain d’intérêt pour les guitares archtop et autres hollow-body, ainsi qu’une grande exposition au Metropolitan Museum of Art de New-York font à nouveau résonner le nom D’Angelico au sein de la communauté guitaristique. Le timing est parfait, la marque vient d’être rachetée et le développement d’une nouvelle gamme est en court. L’année suivante, la marque revient au NAMM show et reçoit un accueil enthousiaste.

80 ans ont passé depuis le petit atelier de Little Italy. La légende continue au travers de la production standard qui fait preuve de créativité et d’une excellente qualité de fabrication, et du Custom Shop « sure-mesure », dirigé par le master builder Gene Backer qui produit des instruments d’exception.


1 product

1 product